KAZAN (30) RYAN LOCHTE ET THIAGO PEREIRA LES PÉPÉS FONT LA LOI

LOCHTE TOUJOURS LÀ SUR 200 4 NAGES :

UN VRAI TRAVAIL D’ARTHRITE!

Éric LAHMY

Ryan Lochte et Thiago Pereira sont de vieux professionnels, mais ils font bien leur boulot. Il y en a qui aimeraient bien les voir disparaître et j’avoue que parfois… Lochte a eu 31 ans il y a deux jours, Pereira, nageur de l’année 2008, en a 29… Mais bon, tout bien considéré, quand on dispose de tels talents, pourquoi ne pas les emmener un peu plus loin ? Si les jeunes ne veulent plus en entendre parler, ils n’ont qu’une chose à faire, les déboulonner. Lochte, qui a amené en 2011 le record du monde du 200 mètres quatre nages à la hauteur effarante de 1’54. Pile (le record appartenait à Michael Phelps, c’est dire), a réalisé ici 1’55.81. Moins vite qu’il y a deux ans, contre Kosuke Hagino, aux mondiaux de Barcelone (1’54.98) ; moins vite qu’aux Jeux de Londres où Phelps l’avait battu, 1’54.27 contre 1’54.90.

Bon, il s’était bousillé le genou en se faisant percuter par une fan un peu trop enthousiaste et l’articulation mangée par l’arthrite a dû être réparée. Elle a l’air de bien tenir.

On n’a donc trouvé personne pour les devancer, alors qu’ils vivent sur leurs acquis, et donc ils se sont expliqués entre hommes. Ils ont nagé comme deux frères siamois jusqu’aux 150 mètres, jamais séparés de deux dixièmes. Puis Lochte a pris le large en crawl. Où le Chinois Wang Shun a failli déboulonner le Brésilien.

Lochte, 25.10, 54.39, 1.27.73, 1’55.81

Pereira, 25.22, 54.27, 1’27.64, 1’56.65

Wang, 25.03, 54.98, 1’29.15, 1’56.81

Ces articles peuvent vous intéresser:

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


trois + = 4