KIM WELSHONS, ORIGINALE ET SYNCHRO

Par Eric LAHMY                    Montréal, Samedi 28 Mars 2015

Kim Welshons, une des championnes US de natation synchronisée du temps où l’activité revendiquait moins son caractère sportif et plus ses origines artistiques, et  s’appelait plutôt ballets nautiques, voire danse aquatique, s’est éteinte, ce 5 mars 2015, chez elle, entourée de l’affection de sa famille et de ses amis, après une courte lutte contre un cancer du pancréas. Kim Welshons,  née en 1950 à Carlsbad, en Californie, grandit à Santa Clara avec sa sœur Kris. Toutes deux étaient des gymnastes et des nageuses, et les ballets aquatiques devinrent une passion commune. Toutes deux atteignirent un niveau élevé de perfection dans leur domaine de prédilection.

Cette figure des ballets nautiques des Etats-Unis des années 1960, fut l’une des rares nageuses de l’époque à avoir joui d’une longue carrière. Sa mère, Kathryn (Achelis, qui lui a survécu) était entraîneur de natation et maître nageur sauveteur à Danville, dans le nord de la Californie, où la famille résidait, et ceci lui facilité les choses. Kim débuta, donc, avec sa sœur Kris (Bennet), en club, à Oakland, avant de rejoindre l’équipe dominante, les Santa Clara Aquamaids. Kim avait été, à douze ans, en 1963, la plus jeune gagnante de l’histoire des Jeux panaméricains. Très complète : brillante soliste, duettiste et équipière remarquable, très forte en figures imposées, elle enleva 13 titres US – dont trois soli et trois duos en 1968 et 1969 – et 14 titres internationaux, et était présentée comme la championne du monde. Très belle dans l’eau, elle donnait l’impression de ne produire aucun effort ; originale dans le choix des thèmes de ses routines, fort demandée en-dehors des compétitions, elle effectua deux exhibitions commandées par l’épouse du président des USA, Lyndon Johnson, devant un parterre d’hommes d’état. A vingt ans, elle devint entraîneur national du Mexique. Diplômée en biomécanique de l’Université d’état de San Diego, elle était parvenue à rééduquer son père, paralysé d’un bras à la suite d’une attaque, par un travail en piscine, là où la médecine classique avait échoué. À la suite de ce succès, elle ouvrit un centre de rééducation, Aquatic Enhancements. En 1994, cette championne originale devint (seule femme à ce poste) membre de la Commission de boxe de Californie.

Ces articles peuvent vous intéresser:

  • GEORGES VALLEREY AU PANTHÉON DES NAGEURS Éric LAHMY Samedi 25 Février 2017 L’un des plus brillants nageurs de l’après-guerre, Georges Vallerey, croix de guerre et médaillé olympique (dans cet ordre), vient d’être élu à […]
  • BORSHOLT [Lisa Ann]  Natation. (Vancouver Nord, British Columbia, 5 avril 1962-). Canada. Championne du Commonwealth du 200m brasse (2’37’’70) en 1978, à Edmonton, Canada. Elle est dans l’équipe nationale […]
  • CASTAGNETTI [Alberto] (Vérone, 3 février 1943-Albizzano, Vérone, 12 octobre 2009). Entraîneur de natation italien, il avait été un bon poloïste et nageur de libre, licencié aux clubs Patavium et Circolo […]
  • CLARK [Stephen Edward « Steve »] Natation. (Oakland, Californie, 17 juin 1943-). États-Unis. Le meilleur sprinter de sa génération. Doté d’un physique léger, 1,80m, 67kg, très fort en petit bassin où sa fulgurante […]

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


deux + 7 =