Lucette Berlioux ne manquait pas de fond

BERLIOUX (COUPAT) [Marie-Luce, dite Lucette] Natation. (Nancy 25 février 1919-30 octobre 1966). France. Entraînée par sa mère Suzanne, elle fut une adversaire déterminée de Louisette Fleuret, qui la dominait sur 400 mètres. Au départ, elle ne parait pas très douée. Il lui faut 31 leçons à l’âge de onze ans, en 1930, soit beaucoup plus que la moyenne, pour apprendre à nager un 25 mètres sans aide et sans reprendre pied. Cela ne l’empêchera pas de devenir une bonne compétitrice, plusieurs fois médaillée des championnats de France sur 400 mètres, et de se révéler dans la nage de longue distance et de traversées, devenant championne de France de grand fond en 1934 (8km de la traversée de Paris en 2h19’), 1935 (1h54’40’’), 1936 (1h29’17’’) et 1938 (7km en 2h16’23’’). En 1934, elle entre dans la composition du relais quatre fois 100 mètres 5e des championnats d’Europe.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *