MADISYN COX INNOCENTEE, RETOUR DANS LA COMPETITION

Lundi 3 Septembre 2018

L’Américaine Madisyn COX, médaillée de bronze du 200 mètres quatre nages et championne du monde avec le relais quatre fois 200 mètres en 2017 à Budapest (Hongrie), qui avait été convaincue de dopage, a vu ramener sa peine (interdiction de nager) de deux ans à six mois par la Cour d’Arbitrage du Sport.

Le 5 février dernier, au cours d’un test effectué hors compétition à Austin, Texas, la nageuse de 23 ans avait été testée positive à la trimetazidine. Bannie pour deux ans par la Fédération Internationale, elle a fait appel.

Si la FINA admit que la nageuse n’avait pas délibéréement ingéré ce médicament, elle indiquait ne pas pouvoir réduire l’interdiction de nager, la source du produit interdit n’ayant pas été déterminée.

COX avait conclu que la contamination ne pouvait venir que de l’eau, avant de décider de tester un supplément multivitaminique, Cooper Complete Elite Athletic. Elle avait pris de ce produit depuis sept années sans avoir trébuché sur un test de dopage. Mais des traces de trimetazidine furent détectées lors du test qu’accompagnaient la FINA et l’agence anti-dopage US, USADA, effectué par le laboratoire de Salt Lake City. Convaincu par l’évidence, la Cour arbitrale a ramené l’interdiction de nager de COX de deux ans à six mois. Son interdiction de compétition ayant démarré le 2 mars, elle s’est achevée ce 2 Septembre. « Ces mois ont représenté une sinistre et douloureuse expérience que je ne souhaite à aucun athlète d’élite honnête et propre » a-t-elle déclarée. Je sais que tout supplément, même une multivitamine supposée ne contenir que les éléments indiquées sur la notice, peut être suspecte. Je conseillerais à tout athlète qui choisit de supplémenter son alimentation de consulter les informations contenues dans les publications de l’antidopage, mais aussi de s’assurer qu’ils ont été testés. »  

L’incident ayant écarté Madisyn COX des compétitions nationales, elle n’a pu faire preuve de sa forme ni ne pourra vraisemblablement revenir dans le circuit avant 2020, les championnats des Etats-Unis 2018 servant d’épreuve de qualification de toute une série de compétitions internationales jusqu’aux mondiaux 2019. Dès lors il ne lui resterait plus qu’à préparer les sélections olympiques pour les Jeux de Tokyo en 2020.


Also published on Medium.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *