MEETING ARENA DE SANTA CLARA (4)

KATINKA HOSSZU, ET MÊME TRÈS HAUT, AU-DESSUS

Par Eric LAHMY

Samedi 20 Juin 2015

Battue sur 200 mètres, la dame de fer a repris des couleurs acier dans le 400 mètres quatre nages, y améliorant même en séries le meilleur temps mondial de la saison.

Après avoir essuyé une défaite prévisible et d’ailleurs des plus honorables sur 200 mètres libre, Katinka Hosszu a retrouvé son sceptre de « dame de fer » sur sa distance de prédilection, le 400 mètres quatre nages. Disons le, c’était couru d’avance, la Magyare, depuis les Jeux olympiques et la domination de Ye Shiwen sur les épreuves de Londres, n’a pas d’adversaire à sa mesure sur l’épreuve mixte, ce mélange de style, cette ratatouille de la natation qu’on appelle chez nous les quatre nages. Hier matin, les autres filles nageaient des séries de quatre nages. Hosszu, elle, s’essayait dans un effort total, appuyant à fond du début à la fin de son épreuve. Au bout du compte, elle héritait d’un temps de 4’31’’07. La suivante, la Canadienne Emily Overholt, avait nagé, elle, 4’40’’95, et la dernière des neuf qualifiées pour la finale, Celina Li, 4’49’’46. En fait, personne, cette année, n’avait nagé plus vite que ça, et seules les deux Britanniques, Hannah Miley, 4’32’’15, et Aimee Willmott, 4’33’’66, s’étaient trouvées à une distance raisonnablement proche de la Hongroise. A Santa Clara, le temps d’Hosszu l’aurait qualifiée première de la finale C des hommes. Il lui aurait donné la médaille d’argent aux Jeux olympiques de Londres et aux championnats du monde de Barcelone.

Il n’est pas interdit de penser qu’un tel effort, en fin de matinée, lui ait coûté en termes de récupération quand, le soir, à 17 heures, elle s’aligna au départ de son 200 mètres. Mais Katinka n’en a cure. Elle poursuit son chemin, et pour tout dire, je persiste à croire qu’elle est en train d’inventer le professionnalisme moderne en natation. Ces meetings sont des réunions de travail, des brainstormings ou plutôt des brawnstorming ; si elle y met à l’épreuve sa résistance devenue sidérante, c’est pour encore l’améliorer, pour aller plus loin dans l’excellence et pour sans cesse développer ses capacités physiques et agonistiques.

Dès lors, en finale, Katinka n’a pas refait son temps des séries, l’acier dont elle est faite a un peu plié, et elle n’a laissé sa suivante qu’à trois longueurs de corps derrière elle.

Temps de passage de Katinka Hosszu. En séries, 29’’21, 1’1’’99, 1’36’’86, 2’10’’88, 2’49’’67, 3’29’’25, 4’0’’92, 4’31’’07. En finale, 29’’36, 1’2’’10, 1’36’’93, 2’11’’15, 2’51’’03, 3’31’’47, 4’3’’38, 4’34’’04

 Il n’y a pas eu de match pour la première place des 100 mètres brasse, autant chez les femmes que chez les hommes. Julia Efimova s’est jouée de Jessica Hardy et d’Alia Atkinson dès la première longueur, franchie en 31’’43 contre 32’’04 et 32’’13 à ses suivantes. Puis elle continua d’accroître son avance de façon irrémédiable. Même scénario côté messieurs, Cody Miller, 28’’12, virant avec une demi-longueur d’avance sur Lima, 28’’78, et Prenot, 28’’97, et terminant, seul sous la minute, son parcours.

DAMES.- 50 mètres dos : 1. Natalie Coughlin (USA), 27’’51 ; 2. Rachel Bootsma (USA), 28’’05 ; 3. Etiene Medeiros (Brésil), 28’’20

100 mètres brasse: 1. Julia Efimova (Russie), 1’6’’13 ; 2. Jessica Hardy (USA), 1’7’’53; 3. Alia Atkinson (Jamaïque), 1’8’’21; 4. Hilda Luthersdottir, 1’8’’40.

100 mètres papillon: 1. Daynara De Paula (Brésil), 58’’98 ; 2. Farida Osman (Egypte), 59’’05 ; 3. Felicia Lee (USA), 59’’51; 4. Hellen Moffitt (USA), 59’’52; 5. Kelly Naze (USA), 59’’69.

400 mètres 4 nages : 1. Katinka Hosszu (Hongrie), 4’34’’04 (séries, 4’31’’07) ; 2. Emily Overholt (Canada), 4’39’’47 ; 3. Caitlin Leverenz (USA), 4’39’’55.

MESSIEURS.- 50 mètres dos : 1. Junya Koga (Japon), 25’’02 (en séries, 24’’87) ; 2. Vladimir Morozov (Russie), 25’’19 ; 3. David Plummer (USA), 25’’33 ; 4. Matt Grevers (USA) 25’’35.

100 mètres brasse: 1. Cody Miller (USA), 59’’51 ; 2. Felipe Lima (Brésil), 1’0’’66 ; 3. Josh Prenot (USA), 1’1’’21 ; 4. Michael Andrew (USA), 1’1’’70.

100 mètres papillon : 1. Tom Shields (USA), 52’’22 ; 2. Giles Smith (USA), 52’’27 ; 3. Enrique Martins (Brésil), 52’’56 ; 4. Santiago Grassi (Argentine), 52’’71.

400 mètres 4 nages : 1. Gunnar Bentz (USA), 4’17’’73 ; 2. Max Williamson (USA), 4’18’’22 ; 3. Tyler Clary (USA), 4’20’’54.

Ces articles peuvent vous intéresser:

  • SANTA CLARA (3) NATHAN ADRIAN, 21s68 ; EMILY SEEBOHM SOUS LES 59 SECONDES AU 100 DOS Dimanche 5 Juin 2016 Au cours de la deuxième journée du meeting Arena de Santa Clara, Nathan Adrian a délivré un beau 50 mètres nage libre en 21s68, ce qui en fait le favori logique des […]
  • MEETING ARENA DE SANTA CLARA (6) KATINKA HOSSZU OU L'ENTRAINEMENT PERMANENT Eric LAHMY Dimanche 21 Juin 2015 Il n’étonnera personne d’apprendre que Katinka Hosszu a remporté le 200 mètres papillon, en début de […]
  • MEETING ARENA DE SANTA CLARA (9) KATINKA EN ENTRÉE, EN PLAT ET AU DESSERT Par Eric LAHMY Lundi 22 Juin 2015 Décidément, elle est là et bien là, à faire la nique aux Américains qui, autour de la revue Swimming World, […]
  • MEETING ARENA DE SANTA CLARA (11) CONNOR JAEGER TACTIQUE GAGNANTE (ENFIN) Eric LAHMY Lundi 22 Juin 2015 Dernière journée du dernier meeting des séries professionnelles de natation Arena, à Santa Clara. Performances […]

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− trois = 2