MEETING DE COURBEVOIE : FUCHS SURPREND DERRACHE DANS UN 200 TOUT PICARD, TOMAC FAIT LE GROS DOS ET METELLA ÉRIGE SON STATUT

Éric LAHMY

Samedi 17 Février 2018

Après une première journée, vendredi, en demi-teinte, le meeting de Courbevoie prit quelques couleurs ce samedi.

Le 200 mètres était le clou de la soirée. Il s’annonçait comme un match entre amiénois, et les élèves de Michel Chrétien n’ont pas déçu. Le coach pensait vendredi matin qu’Alexandre Derache pourrait s’imposer en raison de la série de performances qu’il avait réussies pendant tout ce début de saison. Lors des séries, le matin, en effet, Derache s’employa à confirmer cette impression de l’entraîneur. Il livrait une très belle course solitaire, abattant ses longueurs en 25s94, 28s46, 28s58 et 27s73  pour un temps final de 1’50s71. C’était un effort grand luxe, vu que son grand équipier, Roman Fuchs signait le deuxième temps des séries avec « seulement » 1’52s45, et qu’il avait suffi de 1’57s46 pour s’assurer une place dans la grande finale, à laquelle accédaient cinq Amiénois !

Mais encore fallait-il « transformer » lors de la finale ce succès d’équipe. Les Picards finirent aux 1ere, 2e, 5e, 6e et 7e place, mais la gagne n’alla pas au favori. Derache passait un peu plus vite que lors des séries, en 25s65 et 54s20, mais, après avoir paru précocement lâché aux 50 mètres, en 26s30, Fuchs se rapprochait dès la seconde longueur et virait dans le même souffle dans l’ultime culbute (1’23s20 contre 1’23s17). Derache connut un coup de moins bien par rapport au matin et ne put achever son effort. Fuchs l’emportait en 1’51s13, moins vite que la série de Derache qui finissait 2e en 1’51s64. Derrière, Hadrien Salvan, des Mouettes de Paris, 1’52s54, et Jordan Coelho, du Stade de Vanves, 1’53s47, s’intercalaient devant une triplette picarde, Hugo Sagnes, 17 ans, 1’53s59, Maxime Grousset, 1’53s61 et Enzo Tesic, 1’53s75 !

Le 100 mètres dos revenait à un autre élève du pôle Amiénois, Mewen Tomac ; Dans l’absolu, son temps, 56s14, n’avait rien d’extraordinaire, mais Tomac étant né en 2001, améliorait avec son effort la meilleure performance française des 17 ans. Une perf’ qu’il détenait avec 56s44 depuis mai dernier, alors qu’il n’avait que seize ans. C’est la 8e meilleure performance de catégorie d’âge (entre 15 et 17 ans) que détient ce jeune homme… Voilà qui parait démontrer que Tomac a de la suite dans les idées…

Mehdy Metella était présenté comme la star du meeting, fait dont l’affiche faisait foi. Il mérita cette distinction dans son 100 mètres papillon. Le Marseillais se détacha peu après les vingt-cinq premiers mètres et fut seul sous les 25s (24s73) au toucher du virage. Il accroissait son avance et touchait en 53s33, loin devant le Poitevin Pierre Henry Arrenous, 54s92. Mais à plus de deux secondes de son record de France, 51s06 à Budapest en juillet dernier, il s’agit pour lui d’une petite performance de reprise…

…Les autres courses furent généralement gagnées avec des performances de bon niveau national…

 http://www.liveffn.com/cgi-bin/resultats.php?competition=51049&langue=fra&go=epreuve&epreuve=91


Also published on Medium.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *