NCAA (9) LILLY KING IS THE QUEEN

MAIS KELSI WORRELL EN PAPILLON ET OLIVIA SMOLIGA EN SPRINT ONT AUSSI MARQUÉ

Éric LAHMY

Dimanche 20 Mars 2016

FIN DES NCAA A ATLANTA: KING, TROIS RECORDS EN BRASSE, WORRELL ET SMOLIGA PEUVENT MAINTENANT REGARDER VERS RIO. GEORGIA EST VAINQUEUR PAR ÉQUIPES DEVANT LE FAVORI STANFORD PLOMBÉ PAR UNE ÉLIMINATION ORIGINALE EN RELAIS ET CALIFORNIA BERKELEY AUQUEL IL A MANQUÉ… MISSY FRANKLIN !

Finalement, Lilly King, qui a été retenue comma “la” vedette des ces NCAA 2016 après ses records en brasse, mais aussi Olivia Smoliga et Kelsi Worrell se sont particulièrement distinguées dans le bassin de 25 yards du centre aquatique du Georgia Tech d’Atlanta.

Après ses deux records en brasse et son passage “historique” sous les 57 secondes sur la distance, Lilly King ne paraissait pas pouvoir être battue sur la distance supérieure. Car qui pouvait contrer sa vitesse de base très supérieure? Le 200 yards brasse en bassin de 25 yards n’est pas ce qu’on appellera une course de résistance, et sauf surprise… Dans les séries, elle avait tellement freiné dans la dernière longueur qu’eut-elle été un camion, on aurait retrouvé les traces de goudron sur la chaussée! Et malgré cela, première qualifiée.

Alors en finale, toute sa course se joua comme un éloignement, comme si toutes, derrière, étaient en train de reculer et elle devant; à mi-course, d’un style moitié rageur, moitié dédaigneux, qui menait d’une à deux longueurs de corps devant tout ce qui grenouillait derrière elle, et en plus elle devait être alors, des huit finalistes, la moins fatiguée, celle qui se donnait le moins. A l’arrivée, elle touchait très loin devant avec un nouveau record US En deux mois, King s’est offert un statut de reine de la brasse. King is the Queen.

Olivia Smoliga, qu’on avait dans ses oeuvres sur 50 yards, où elle noya les prétentions de Farida Osman, et tint la drage haute à Kelsi Worrell, avait, sur la distance double, affaire à forte partie en la personne de Lia Neal qu’elle n’avait devancé que de trois centièmes en série, 47s20 contre 47s23. Dans la finale, Béryl Gastaldello s’était qualifiée en sixième position, héritant de mieux qu’un strapontin, mais de moins bien qu’un siège de mezzanine! La finale fut ce qu’on attendait, un duel Neal-Smoliga, que celle-ci emporta dans un bon temps de 46s70 (record, Simone Manuel, 46s09). Gastaldello, un peu lente à se mettre en marche, ramassa deux filles –Deloof et Hinds pour ne pas les nommer – dans son deuxième aller retour et finit quatrième.

Kelsi Worrell, qui avait épaté par ses dons de sprint, 4e sur 50 yards et 1ère sur 100 yards papillon, rappela qu’elle avait une réserve d’endurance, et enleva le 200 yards papillon, quoique de fort peu et en nageant moins vite en finale qu’en série. Elle allait conclure un week-end très à son avantage par un 100 yards en 47s33, au départ du relais de sprint, soit un temps qui lui aurait valu les honneurs dans la course individuelle. Mais c’est Smoliga encore, 46s87 au start qui restait la “patronne” devant une Béryl très inspirée par le relais, 47s19.

Pour le reste, Leah Smith acheva sa domination dans le “long” avec une nette victoire sur les 1650 yards. Danielle Galyer, 12e sur 100 dos, enleva la distance double devant les favorites dont Courtney Bartholomew après s’être qualifiée en tête…

Finalement, Georgia à domicile enleva le titre NCAA devant Stanford bien revenu de son élimination dans le relais initial mais qui a peut-être raté sa chance de gagner, et California dont l’absence d’une Missy Franklin de rechange a sans doute hypothéqué les chances.

100 yards: 1. Olivia Smoliga, Georgia, 46s70; 2. Lia Neal, Stanford, 47s00; 3. Kasia Wilk, USC, 47s35; 4. Béryl Gastaldello, Texas A&M, 47s38; 5. Ali Deloof, Michigan, 47s54; 6. Natalie Hinds, Florida, 47s59 (en séries, 47s51); 7. Farida Osman, Califorinia, 47s63; 8. Anika Apostalon, USC, 47s72 (en séries 47s65).

1650 yards: 1. Leah Smith, Virginia, 15:32s72; 2. Britta McLean, Georgia, 15:39s29; 3. Rose Bi, Michigan, 15:45s26; 4. Hannah moore, North Carolina St., 15:47s20; 5. Haley Lips, Indiana, 15:50s48; 6. Lindsey Clary, 0hio ST., 15:50s66; 7. Danielle Valley, Wisconsin, 16:0s48; 8. Brooke Zeiger, Minnesota, 16:0s64.

200 yards dos: 1. Daniella Galyer, Kentucky, 1:49s71; 2.Courtney Bartholomew, Virginia, 1:50s29; 3. Kennedy Goss, Indiana, 1:50s37; 4. Lisa Bratton, Texas A&M, 1:50s80; 5. Amy Bilquist, California, 1:50s88; 6. Clara Smiddy, Michigan, 1:51s01.

200 yards brasse: 1. Lilly King, Indiana, 2:3s59 (record US, ancien Emma Reeney, 2:4s06, 2014); 2. Miranda Tucker, Indiana, 2:6s27; 3. Emily Escobedo, UMBC, 2:6s43; 4. Sarah Haase, Stanford, 2:6s50; 5. Bethany Galat, Texas A&M, 2:7s18. Finale B: 9. Katharine Ross, Missouri, 2:7s24.

200 yards papillon: 1. Kelsi Worrell, Louisville, 1:50s96 (en séries, 1:50s61); 2. Ella Eastin, Stanford, 1:51s04; 3. Megan Kingsley, Georgia, 1:53s10; 4. Hal Flickinger, Georgia, 1:53s32; 5. Sarah Gibson, Texas A&M, et Kelly Naze, California, 1:53s55 (en séries, Gibson, 1:53s43, Naze, 1:53s46); 7. Klaudia Nazieblo, VT, 1:53s77.

4×100 yards: 1. USC, 3:9s69; 2. Georgia, 3:10s82; 3. Texas A&M, 3:11s91; 4. Stanford, 3:12s08; 5. North Carolina State, 3:12s61; 6. California, 3:12s84. Au départ: Olivia Smoliga, Georgia, 46s87, Béryl Gastaldello, Texas A&M, 47s19, Kelsi Worrell, Luisville, 47s33.

Lancées: Anika Apostalon, USC, 46s77, Natalie Hinds, Florida, 46s95, Lia Neal, Stanford, 47s17 Plongeon de haut-vol: 1. Gracia Leydon-Mahoney, Stanford, 346,15pts; 2. Yu Zhou, Minnesota, 331,80pts; 3. Mara Aiacobae, Arizona, 289,10pts.

CLASSEMENT FINAL: 1. Georgia, 414pts; 2. Stanford, 395pts; 3. California, 358pts; 4. Texas A&M, 309pts

 

Ces articles peuvent vous intéresser:

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× 3 = six