NCAA DAMES 2018 (3) : L’ART DE FAIRE LE MÉNAGE, VERSION STANFORD, LILLY KING ET BÉRYL GASTALDELLO Éric LAHMY

Éric LAHMY

Samedi 17 mars 2018

Dernière course de vendredi (2e journée de ces NCAA 2018), Stanford, une fois de plus, l’emporte en relais 4 fois 50 quatre nages et amène le record à 1’33s11. Quand elles font le ménage, les filles de Stanford ne laissent pas de miettes.

Elles devancent comme d’hab’ les California Berkeley girls qui devancent elles-mêmes de quatre centièmes le quatuor d’Indiana boosté par la classique supériorité en brasse de Lilly King, laquelle est, toutes proportions gardées, en train de devenir le pendant féminin c’Adam Peaty.

La brasseuse King Size dézingue l’opposition et lui file une longueur de corps dans la vue en l’espace de vingt-cinq secondes. Dans la natation actuelle où tout le monde se tient par la barbichette, c’est assez atypique…

Pour Texas A&M, Béryl Gastaldello, malade ou pas, file un joli 50 libre lancé en 21s02 et brûle la politesse aux filles de Louisville, de Minnesota et d’USC, et amène sa formation de la septième à la quatrième place…

La bagarre est tellement serrée que certaines frôlent l’élimination. Pour Stanford, Kim Williams a ainsi pris le relais d’Ally Howe dans le centième même de l’arrivée de la dossiste. Ce qui donne un temps de réction de 0s00… Zéro seconde zéro zéro. Voilà un record qui ne sera jamais battue car elle qui fera mieux sera disqualifiée!

4 fois 50 quatre nages.- 

1. Stanford, 1:33s11 (Ally Howe, 23s54; Kim Williams, 26s50; Janet Hu, 22s62; Simone Manuel, 20s45).2. California, 1:33s85 (Kathleen Baker, 23s56; Abbey Weitzeil, 26.68; Noemie Thomas, 22s66; Amy Bilquist,  20s95)3. Indiana, 1:33s89 (Ally Rockett, 23.54; Lilly King, 25.38; Christie Jensen, 23s18 ; Grace Haskett, 21.79).


Also published on Medium.

2 comments:

  1. Leroyer Vincent

    Eric,
    Pour les prises de relais, et en cas d’utilisation d’un chronométrage automatique, une tolérance de -0,03 seconde s’applique et à -0,04 s la disqualification est automatique.
    Se qui est arrivé à l’Italy à Budapest 2017 dans 4x100m nage libre messieurs R2 Ivano Vendrame -0,04 s par exemple et disqualifié, ou les USA 2003 Barcelona 4x200m nage libre R3 Aaron Piersol -0,02 s donc valide.
    Fabien Gilot R3 avait réussi le 0,00 s dans la finale du 4x100m nage libre champion du monde en finale de Kazan 2015 (Metella, Manaudou, Gilot, Stravius)
    Ces demoiselles peuvent donc encore s’amuser à se faire peur. Jusqu’à -0,03 s trois fois de suite ! Cardiaque s’abstenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *