Carolle AMORIC avait pris le bon bus

AMORIC [Carolle] Natation. (Saint-Maur-des-Fossés, 7 août 1960-).

France. Nageuse de sprint. Elle débute (sans piscine) à treize ans au C.O.Joinville, qui a des heures de nage au CN Paris. « Le bus en bas de chez moi partait à la piscine, raconte-t-elle ; si cela avait été un stade ou autre chose, j’aurais fait qui sait, de l’athlétisme ou de l’escrime. » Elle commence fort « je me suis fait virer de mon groupe parce que je m’amusais dans l’eau », raconte-t-elle. Mais un jour de compétition, elle gagne la course sans faire de virages culbute… qu’on lui enseigne vite fait. En 1977, le C.O. Joinville « capote », et Carole choisit le CN Paris. Entraînée à ses débuts par Jean-Marc Boissier, elle rejoint ensuite Guy Giacomoni, puis Jean-Philippe Andraca, qui l’épousera. Elle devient une habituée des podiums, championne de France du 50 mètres libre en 1981 et 1982, cinq médailles d’argent en championnats de France. Finaliste olympique avec le 4 fois 100 mètres aux Jeux de Los Angeles en 1984. Enseignante en éducation physique, professeur de sport, elle fait une carrière de technicienne fédérale.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *