BEISEL [Elizabeth]

Natation. (Saunderstown, Rhode Island, 18 août 1992- ). USA. Championne du monde 2011 du 400 mètres 4 nages, à Shanghai. Fille de Ted et de Joan, qui fut elle-même une nageuse universitaire de Rhode Island, ce gabarit normal (1,70m, 61kg) parmi quelque géantes, fut à treize ans la plus jeune membre de l’équipe des USA. Surnommé Bekel ou Diesel, elle a de ce moteur l’endurance. Titulaire d’une bourse d’études à l’Université de Floride, à Gainesville, et membre du club des Gators (Floride) entraînés par Gregg Troy, la gamine qui se rêvait actrice et la jeune étudiante qui veut devenir commentatrice de sport, a obtenu plusieurs honneurs dans la natation universitaire, remportant le titre NCAA sur 200 yards dos (1’50’’58) en 2012. Dès l’âge de 14 ans, elle nagea aux mondiaux 2007, se plaçant 12e (2’12’’09) du 200 mètres dos. 2e des sélections US pour les Jeux de Pékin dans deux courses, le 400 mètres quatre nages en 4’32’’87 et le 200 mètres dos, elle fut, chaque fois, devancée par une nageuse qui améliorait le record du monde : Kathie Hoff en 4’31’’12 et Margaret Hoelzer en 2’6’’09. Aux Jeux, Beisel réalisa le meilleur temps des séries du 400 mètres quatre nages, et finit 4e en finale (4’34’’24). Sur 200 mètres dos, auteur de la 6e performance des séries (2’9’’02), puis gagnante de la 1ère demi-finale (2’7’’90) avec le 2e temps global, devancée seulement par les 2’7’’76 Kirsty Coventry, elle ne put faire mieux que 5e de la finale – en 2’8’’23 – remportée avec un record du monde par Coventry, 2’5’’24, devant Hoelzer, 2’6’’23 et la Japonaise Reiko Nakamura, 2’7’’13. Aux championnats des USA 2009, Beisel se présenta dans quatre épreuves, et remporta ses deux courses favorites, le 400 mètres 4 nages en 4’36’’31 et le 200 mètres dos en 2’8’’80. Aux championnats du monde, dominés par le duel de Coventry, 2’4’’81, et de Zuyeva, 2’4’’94, elle finit 3e du 200 mètres dos, frôlant (2’6’’39 contre 2’6’’09) le record US de Hoelzer, et 5e du 400 mètres 4 nages, où, luxueusement qualifiée avec le 2e temps, 4’34’’80, elle reste éloignée des médailles avec 4’34’’90. Toujours sur la brèche dans ses deux « spéciaux », aux championnats US 2010, elle conserve son titre du 200 mètres dos (2’8’’50) mais dégringole à la 4e place du 400 mètres 4 nages. En revanche, elle triomphe sur cette épreuve aux PanPacifics, en 4’34’’69, trois secondes devant sa suivante, comme sur 200 mètres dos, dans le temps de 2’7’’83. En vue des mondiaux de Shanghai, en 2011, elle se qualifie en remportant trois titres US : 200 mètres dos en 2’8’’81, 200 mètres 4 nages en 2’10’’75 et 400 mètres 4 nages en 4’34’’78. En Chine, elle se qualifie en 3e position des séries et des demi-finales du 200 mètres dos et se classe 5e en 2’8’’16 de la finale survolée par Missy Franklin (2’5’’10). Elle domine le 400 mètres 4 nages en 4’31’’78, nettement devant Hannah Miley (4’34’’22) et Stephanie Rice (4’34’’23). Aux sélections olympiques de 2012, Beisel montre l’étendue de ses ambitions : elle améliore son record personnel sur 400 mètres 4 nages, qu’elle gagne en 4’31’’74, et se qualifie en dos, 2’7’’58, derrière la ‘’colossale’’ Missy Franklin (1,85m). Elle tente sa chance sur 400 mètres libre où elle se classe 5e en 4’7’’29. Aux Jeux olympiques de Londres, elle est 3e du 200 mètres dos derrière Franklin et Zuyeva et 2e du 400 mètres quatre nages, incapable de résister à la remontée sensationnelle de la Chinoise e Shiwen. En 2013, 3e du 200 mètres dos des championnats US d’Indianapolis derrière Franklin et Pelton, elle se qualifie seulement dans les courses de quatre nages pour les mondiaux de Barcelone, où elle termine 3e du 400 quatre nages (4’31’’69 derrière Hosszu et Belmonte) et 12e du 200 mètres quatre nages.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *