BENNETT [Brooke Marie]

 Natation.(Tampa, Floride, 6 mai 1980-). États-Unis. Grande nageuse de demi-fond. Mince, légère (1,65m, 57kg), entraînée au club Blue Wave (Brandon Sports and Aquatics) de Brandon par Peter Banks, elle est 3e au 800 mètres des mondiaux 1994 (8’31’’30) à quatorze ans, grâce à un train inversé (accélération dans la seconde partie de la course), derrière Janet Evans (8’29’’85) et Hailey Lewis (8’29’’94). En août 1995, elle remporta le 400 mètres, le 800 mètres et le 1500 mètres des championnats US, puis remporte l’or sur 400 mètres et l’argent sur 800 mètres aux Jeux panaméricains. Elle manque la sélection olympique, en 1996, sur 400 mètres, mais enlève le titre olympique du 800 mètres à Atlanta (8’27’’89), deux longueurs devant l’Allemande Dagmar Hase, 8’29’’81. C’est une année difficile, son grand-père, qui est à la base de sa carrière, meurt le 27 avril, et Brooke n’a pas la tête à la natation. Brillante lors des Panpacifiques de 1997 (or des 800 mètres et 1500 mètres, argent du 400 mètres), puis championne du monde 1998 (8’28’’31), elle réalise, en 2000, aux Jeux olympiques de Sydney, le doublé classique du demi-fond : 400 mètres (4’5’’80) devant sa compatriote Diana Munz, 4’7’’07, et la Costaricaine Claudia Poll, 4’7’’83 ; et 800 mètres (8’19’’67) avec cinq mètres d’avance sur Yana Klochkova. Ce faisant, elle conserve le titre olympique du 800 mètres, comme Janet Evans avant elle. Une double opération aux épaules, en 2001, limite sa participation au cours des années suivantes. Jusqu’à l’annonce de sa retraite, Brooke ne se situe pas exactement au plan de sa carrière (retraitée ou pas), étant toujours tentée de ‘’revenir’’. En 2004, cette ambigüité se retrouve dans le fait qu’elle échoue de peu aux sélections pour les Jeux d’Athènes, troisième sur 800 mètres en 8’29’’39, derrière Diana Munz, 8’26’’06, et Kalyn Keller, 8’26’’33. A la fin de sa carrière, elle s’est investie dans nombre d’activités ; nutritionniste certifiée et réalisatrice de télévision. Attirée par la longue distance, elle a nagé un marathon nautique le 10 avril 2013 à Tampa Bay.

Brooke Bennett avait commencé à nager dans le bassin que son grand-père maternel avait fait construire quand elle n’était qu’une enfant. Elle souffre alors d’un syndrome de déficit d’attention, mais sa mère, au lieu de la mettre sous médication, lui laisse faire ce qu’elle aime. Et Brooke ne veut pas sorti de sa piscine. Elle sera toute sa carrière durant, sinon la plus douée, du moins la plus courageuse à l’entraînement.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *