BLITZ [Gérard] (2)

Natation. (1912-1990). Neveu du précédent, fondateur du Club Méditerranée. Son
père, Maurice Blitz, un diamantaire juif aux idées socialistes, considère le
sport comme un moyen éducatif inspiré des idées de Coubertin, et se consacre à
la natation dès qu’il a de l’argent devant lui. Sa mère, une catholique
convertie à son mariage, tient un institut de beauté. Lui passe le plus clair
de son temps à la piscine, où il ne fait pas grand chose. Il a suffisamment de
qualités pour entrer dans l’équipe olympique belge, mais refuse de se rendre
aux Jeux de Berlin. Il est remplacé – même nom, même prénom – par son
oncle ! Il se marie une première fois, à 23 ans, a quatre enfants, se
remarie en 1948 avec Claudine, qui lui fait découvrir le bouddhisme et Tahiti,
deux sources d’inspiration pour l’hédonisme du Club méditerranée. Pendant la
guerre, il est arrêté à Anvers, mais est vite libéré, rejoint la Suisse avec sa
famille et organise un réseau de renseignement et de passage en Suisse. Il
travaille pour le gouvernement belge à Saint-Moritz, rejoint Paris où il ouvre
un magasin de vêtements, et crée le Club Méditerranée en 1950.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *