DANIELE HANNEQUIN S’EN EST ALLEE

HANNEQUIN [Danièle]. Natation. (13 octobre 1940-mai 2015). France.

Pour Marc de Herdt, président de l’association des internationaux français de natation, Danièle Hannequin avait fourni la preuve qu’une fille assez petite et légère pouvait réussir dans un style réputé difficile comme la nage papillon. Elle avait débuté au Stade Français, puis signa au Racing. Danièle fit partie de la pléiade de championnes que forma Suzanne Berlioux et fut championne de France d’hiver du 200 mètres dos en 1961 et du 100 mètres papillon en 1963. Comme spécialiste du papillon, elle fit partie des relais champions de France sur 4 fois 100 mètres quatre nages en 1963, 1964, 1965 et 1967 en compagnie de Christine et Annie Caron, Michèle Pialat, Isabelle Poniatowski, D. Sarfati et Le Poitevin. Elle avait honoré 26 sélections.     

Elle avait commencé à travailler à la formation de jeunes nageurs dans les piscines de Paris quand Suzanne Berlioux la rappela. Sa carrière se poursuivit sur les bords du bassin du Racing Club de France, aux côtés de Suzanne Berlioux, puis Aldo Eminente, où elle aida (de sa voix puissante) à former des générations de jeunes nageurs.

Danièle était une personne discrète, qui vivait un peu à part du monde sportif. Voici quelques années, elle avait vécu près de la maison de sa mère, en Bretagne, dans un camping-car..

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *