James Magnussen peaufine son plan

14 Juillet 2013

JAMES MAGNUSSEN, après ses performances à Vichy-Bellerive, a nagé trois des quatre 100 mètres libre les plus rapides de la saison, 47’’53, 47’’67 et 47’’97. Le reste des productions de la saison s’inscrit de l’Australien dans les chiffres suivants : 48’’05, 48’’11, 48’’12, 48’’24, 48’’38 et 48’’50. Pas étonnant que l’homme le plus vite du monde sans combinaison (en quelque sorte le recordman du monde sans couronne) soit le favori des championnats du monde de Barcelone, dans un mois. « Dans chacune de mes courses, je me suis concentré sur le défi que représentaient les circonstances et mes adversaires et de plonger en ayant un plan, a-t-il expliqué à notre confrère Craig Lord pour SwimVortex. L’absence de plan est ce qui m’a manqué à Londres » (où le double champion du monde 2011 termina 2e de la course derrière Nathan Adrian).

RYAN MURPHY, deux semaines après avoir nagé 53’’38 au 100 mètres dos à Indianapolis aux championnats des USA, a réussi 53’’57 en meeting à l’Université de Georgie (Athens). Si Matt Grevers représente le présent du 100 mètres dos US, Ryan Murphy, 18 ans le 2 juillet, 1,93m, élève à l’école Bolles de Jacksonville, qui pulvérisa l’an dernier le record US des 15-16 ans avec 53’’92, représente l’avenir. Mais il n’a pu faire mieux que 3e sur 100 et 200 dos à Indianapolis, et ne s’est pas qualifié pour Barcelone. L’an prochain, il nagera pour l’Université de Californie Berkeley (avec les coaches David Durden, Nort Thornton et Yuri Suguiyama aux manettes).

MICHAEL JAMIESON, médaillé d’argent sur 200 mètres brasse aux Jeux olympiques de Londres, a reçu le trophée du meilleur sportif universitaire de l’année en Grande-Bretagne, à l’issue de la cérémonie annuelle des « British Universities and Colleges » qui s’est tenue vendredi soir à l’Université Herriot Watt d’Edimbourg. Jamieson, natif de Glasgow, nage et étudie à l’Université de Bath.

GWANGU se prépare à occuper le centre du terrain de l’Arène sportive de Kazan (Russie) ce mercredi 17 juillet à 22 heures précise. Le maire de la métropole coréenne de Gwangju, Kang Un-te, recevra le drapeau des Universiades à l’occasion de la cérémonie de clôture des Jeux de Kazan, des mains du président de la FISU, le Français Claude-Louis Gallien, après que celui-ci l’ait reçu des mains du maire de Kazan, Ilsur Metshin. Gangju organisera les Universiades de 2015.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *