LES VIKINGS NE MANQUENT PAS DE FOND

Canet en Roussillon, 8 juin 2013

Trois nageurs des Vikings dans les quatre premiers des 5km des championnats de France d’eau libre. Qu’est-il arrivé au club de Stéphan Caron, de Fabien Gillot et de Julien Sicot ?

 Par Eric LAHMY

 Damien Cattin Vidal, le 1er, Marc Antoine Olivier, le 2e et David Aubry, le 4e des championnats de France 2013 des 5km en eau libre, qui se sont disputés ce 8 juin au matin sur le plan d’eau du port de Canet-en-Roussillon, partagent deux points communs. Lesquels ? Bon, Damien et David sont licenciés aux Vikings de Rouen, mais Marc-Antoine est sociétaire de Denain, donc ce n’est pas ça. Langue au chat ? 1) Tous les trois sont entraînés à Rouen par Eric Boissière ; 2) Tous trois ont bénéficié de la Bourse de la Vocation Guy Boissière, créée voici quelques années par Catherine Grojean, et qui permet d’aider un nageur prometteur du club.

« Comme quoi, nous ne nous sommes pas plantés quand nous les avons choisi, dit Eric Boissière, qui a voix prépondérante, et pour cause, quand il s’agit de désigner le titulaire de la Bourse. Damien reçut la bourse voici quelques années, Aubry et Olivier cette année.

Marc Antoine et David sont les jeunes loups de la spécialité. Enfn, loups, c’est vite dit, il est difficile de trouver personnages plus sympathiques que ces deux là. Dont la complicité transcende toute l’agressivité que pourrait susciter leurs affrontements aquatiques. Marc Lazzaro, alors responsables de l’eau libre, qui les avait accueillis, les avait surnommés « Tic et Tac », comme les écureuils du cinéma. Ils s’étaient rencontrés dans un stage d’une semaine, voici quatre ans, et s’étaient retrouvés à Rouen. Depuis, les deux font la paire. Au point qu’ils sont partis en vacances ensemble.

Rouen, qui semblait être dédié au culte des sprinteurs, s’est tourné vers les longues distances, un peu par hasard. En bon entraîneur, Eric Boissière a suivi les goûts et les qualités de ses nageurs. Avec au moins cet avantage de ne pas se faire « piquer » ses meilleurs éléments, Rouen n’ayant pas les moyens de surenchérir quand une « grosse cylindrée » vient faire des offres…

Sur sa place aux France, Marc Antoine aurait dû être qualifiés pour les Monde à Barcelone. Mais le nouveau Directeur technique national, Lionel Horter, a décrété que le champion de France de 1500m serait qualifié pour le « grand fond », distance à son choix. Dans l’idée du DTN, un crack du 1500m devrait briller automatiquement sur les très longues distances, un peu comme le Tunisien Mellouli, champion olympique 2008 du 1500m et 2012 de l’eau libre (10km). Donc, Enzo Vial Collet, Guadeloupéen entraîné à Mulhouse, vainqueur surprise du 1500m des France, ayant choisi de doubler 1500m et 5km aux mondiaux de Barcelone, a « piqué » la place sans avoir à la disputer, ce qui est quand même une innovation.

Dans le Landerneau du grand fond, on ouvre les bras en levant les yeux vers le ciel. « On dirait un peu que le DTN prend les fondeurs pour des charlots. Mais voyez : Pannier, un grand du 1500m de chez nous, a explosé dans le 5000m. Il y a une spécificité de l’eau libre qui échappe à certaines personnes. On ne passe pas des bouées comme on vire au mur, on ne nage pas droit aussi facilement quand il n’y a pas de lignes au fond, il faut résister à l’eau froide, et savoir nager avec des gens qui ‘’frottent’’ autour de vous, tout ça ne s’apprend pas du jour au lendemain, et quelquefois ne s’apprend jamais. »

Certes, d’un autre côté, Aurélie Muller, qui avait gagné le 800m des France, s’est qualifiée à la régulière sur 5000m, preuve qu’on peut doubler bassin fermé et eau libre. Mais cette jeune fille est une habituée des deux mondes, au point qu’on ne saurait dire lequel est son milieu naturel…

Eric Boissière, interrogé à ce sujet, s’en amuse : « Si j’ai bien compris, à Barcelone, ce sera Cattin Vidal contre Vial Collet. Pour moi, le résultat ne fait aucun doute, mais enfin, attendons… »

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *