MOROZOV-EFIMOVA-PRIGODA : LES RUSSES ENVAHISSENT TOKYO !

Eric LAHMY

Dimanche 11 Novembre 2018

Plus que jamais les nageurs russes ont dominé les compétitions masculines, lors de la première journée du meeting « world cup » de Tokyo. Vladimir MOROZOV a réalisé les meilleures performances absolues, avec 20s49 sur 50 mètres libre (laissant Michael ANDREW et Kyle CHALMERS un mètre derrière lui), et 50s26 sur 100 mètres quatre nages, performance qui égale son propre record mondial, établi six semaines plus tôt à Eindhoven.

De son côté, Kiril PRIGODA qui connait une forme excellente depuis quelques semaines a une fois de plus contrôlé le 100 mètres brasse. Contrôlé façon de dire, car le niveau général de la course était élevé et PRIGODA n’a touché que d’un rien devant Yasuhiro KOSEKI, sans doute l’un des meilleurs nageurs de brasse de la saison écoulée (triple vainqueur des Jeux asiatiques cet été). La course était serrée, huit nageurs terminant dans une longueur de corps, tandis que Marco KOCH, le toujours recordman du monde en petit bassin du 200 brasse (2’0s44), finissait 9e des séries et ne passait pas en finale.

Pour une fois, les filles ont été un ton en-dessous. Mais c’est encore une Russe qui a produit la meilleure performance : Julia EFIMOVA, sur 200 brasse, avec un joli temps final de 2’16s29, après avoir « dynamité » la course par un départ rapide, laissant finalement ses adversaires, dont trois exposantes de l’école japonaise de brasse à deux longueurs. En tête de bout en bout, EFIMOVA passait en 31s49, 1’5s99 et 1’40s66.

Sarah SJÖSTRÖM contenait Ranomi KROMOWIDJOJO sur 50 mètres et Femke HEEMSKERK, 3e de ce 50, remportait haut la main le 400 devant un groupe de Japonaise, lequel devançait la championne d’Europe hongroise Boglarka KAPAS.

SJÖSTRÖM était devancée de 3 centièmes sur 100 quatre nages par Katinka HOSSZU, laquelle enlevait aussi le 200 papillon.

MESSIEURS.- 50 libre : 1. Vladimir MOROZOV, Russie, 20s49 ; 2. Michael ANDREW, USA, 21s05 ; 3. Kyle CHALMERS, Australie, 21s09 ; 4. Kousuke MATSUI, Japon, 21s19.

400 libre : 1. Mackenzie HORTON, Australie, 3’40s58 ; 2. Kosuke HAGINO, Japon, 3’42s24 ; 3. Mykhailo ROMANCHUK, Ukraine, 3’42s63.

200 dos : 1. XU Jiayu, Chine, 1’48s32 ; 2. Mitchell LARKIN, Australie, 1’48s51.

100 brasse : 1. Kiril PRIGODA, Japon, 56s58 ; 2. Yasuhiro KOSEKI, Japon, 56s68 ; 3. YAN Zibei, Chine, 56s96 ; 4. Anton CHUPKOV, Russie, 56s99 ; 5. Ilya SHYMANOVICH, Biélorussie, 57s12 ; 6. Ippei WATANABE, Japon, 57s73 ; 7. Matthew WILSON, Australie, 57s79 ; 8. Arno KAMMINGA, Pays-Bas, 57s92. En séries, Marco KOCH, Allemagne, 9e, 58s12.

100 papillon : 1. Takeshi KAWAMOTO, Japon, 50s28.

100 4 nages : 1. Vladimir MOROZOV, Russie, 50s26 (record du monde égalé par lui-même le 28 septembre 2018 à Eindhoven) ; 2. Hiromasa FUJIMORI, Japon, 51s58 ; 3. Michael ANDREW, USA, 51s59 ; 4. Kousuke MATSUI, Japon, 52s17 ; 5. WANG Shun, Chine, 52s19.          

DAMES.- 50 libre : 1. Sarah SJÖSTRÖM, Suède, 23s26 ; 2. Ranomi KROMOWIDJOJO, Pays-Bas, 23s40 ; 3. Femke HEEMSKERK, Pays-Bas, 23s69; 4. Pernilla BLUME, Danemark, 23s81.

400 libre : 1. Femke HEEMSKERK, Pays-Bas, 4’1s29 ; 2. Miyu NANBA, Japon, 4’3s80 ; 3. Natsumi SHIBATA, Japon, 4’4s20 ; 5. Aoi MASUDA, Japon, 4’5s03 ; 6. Mayuko GOTOU, Japon, 4’5s25 ; 7. Boglarka KAPAS, Hongrie, 4’5s69.

50 dos : 1. Kira TOUSSAINT, Pays-Bas, 26s21 ; 2. Ranomi KROMOWIDJOJO, Pays-Bas, 26s24 ; 3. Emily SEEBOHM, Australie, 26s26 ; 4. Minna ATHERTON, Australie, 26s32.

200 brasse : 1. Julia EFIMOVA, Russie, 2’16s28; 2. Vitalina SIMONOVA, Russie, 2’29s53; 3. Reona AOKI, Japon, 2’19s87; 4. Runa IMAI, Japon, 2’20s11; 5. Miho TAKAHASHI, Japon, 2’20s25.

200 papillon : 1. Katinka HOSSZU, Hongrie, 2’3s01; 2. ZHANG Yufei, Chine, 2’3s50; 3. Franziska HENTKE, Allemagne, 2’3s73; 4. Suzuka HASEGAWA, Japon, 2’4s36.

100 4 nages : 1. Katinka HOSSZU, Hongrie, 57s25 (en séries, 57s06); 2. Sarah SJÖSTRÖM, Suède, 57s28; 3. Rikako IKEE, Japon, 58s17; 4. Siobhan O’CONNOR, Grande-Bretagne, 58s35; 5. Emily SEEBOHM, Australie, 58s94.     


Also published on Medium.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *