VERRASZTO UN, VERRASZTO DEUX

14 juin 2013

David Verraszto a continué le festival de l’excellence magyare, lors de la deuxième journée du cinquantième Trophée des Sept Collines, à Rome, en enlevant le 400m quatre nages avec un temps de 4’12’’32, septième de cette année au monde, à l’issue d’un parcours sans histoire. David, le fils de Zoltan Verraszto, qui fut lui-même en son temps un roi des quatre nages, et un prince du 200m dos, champion du monde, d’Europe, double médaillé olympique, David, donc, fit l’essentiel de la différence dans son parcours de brasse en 1’10’’01, à l’issue duquel il avait emmagasiné deux longueurs et demie d’avance sur Federico Turrini, le moins attardé de ses adversaires. Il n’y avait plus de course. Evelyn Verraszto, sa sœur, que Fabrice Pellerin entraîne à Nce et qu’on a pu voir récemment aux championnats de France de Rennes, aurait sans doute aimé rejoindre la plus haute marche qu’avait hanté cinq minutes plus tôt son aîné d’un an, mais Szuszanna Jakabos, sans même approcher sa meilleure performance de l’année, lui dama le pion : 4’38’’82 contre 4’40’’12.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *